Licenciée en Ethnologie, Isabelle N a beaucoup voyagé :  Amérique centrale, Inde, Mexique, Palestine, Afrique du Sud...

C'est au Honduras qu'elle a découvert le rythme et la danse et s'est formée à son retour en France aux danses d'expression afro américaine, à l'expression primitive puis au chant spontané, au yoga, à l'autolouange ( parole jaillissante et poétique).

Son intention première est l'enchantement: S'enchanter de soi, de la beauté de la terre, de la grâce et l'innocence animale, de l'extrême sensibilité et la puissance végétale.

Quell meilleur allié que l'art pour enchanter le monde et sensibiliser l'humain dès la petite enfance au miracle de la vie et à la beauté animale? ...

Alliant plusieurs modes d'expression artistique: ( chant, conte, mouvement dansé, musique), les spectacles pour jeune public et public familial invitent à explorer le lien de l'humain à la nature, les thématiques de la liberté, la peur...

Ils célèbrent la terre, la grâce animale, s'intéressent aux mythes fondateurs des sociétés humaines qui révèlent des messages intemporels et universels.

Les créations sont originales ou inspirées par la mythologie et les contes et légendes du monde.

Pour un public plus vaste, de l'enfance à l'âge adulte, elle intervient dans des lectures poétiques accompagnées par le chant, les ambiances sonores, les mélodies de la sanza, le rythme du tambour. 

Isabelle N travaille aussi à la création de plusieurs livres célébrant la beauté de la terre et la grâce animale.

Novice dans la peinture, sans aptitude particulière en ce domaine, intimement convaincue que les esprits animaux et végétaux ont été ses alliés dans le processus de création, elle a choisit le pseudo  Missmiss en hommage à sa petite féline brutalement disparue en octobre 2018 . Elle illustre en mêlant l'acrylique à l'état sauvage et le pastel et dessine de grands portraits d'animaux au pastel.

Illlustration au fusain de Jitt, peintre hollandaise

Isabelle Rousset est licenciée en ethnologie, est formée aux danses afro américaines ( école Free Dance Song) et à l'expression primitive ( formation dirigée par F Schott Billmann, psychanalyste et art thérapeute).

Le yoga accompagne aussi ses pas et nourrit son travail

Au cours de ses voyages ( Costa rica, Nicaragua, Honduras, Guatemala, Cameroun, Inde , Mexique, Palestine...), elle s'est initiée  à différentes pratiques et rencontré d'autres cultures : Danse afro caribéenne à Tegucigalpa au Honduras ( Compagnie Garifuna), Kalaripayat ( art martial indien) au Kerala,  Danse Gypsie au Rajasthan.

Elle s'est formée aussi à différents modes d'expression artistique:

Percussion avec Henri Samba ( artiste pédagogue)

Chant: Roy Hart, Gaelle Ecoiffier, Pantheatre, Benat Achiary...

Dance contact, Danse Afro Brésilienne, danse afro cubaine., pratique d'autolouange pour que chacun puisse révéler ses richesses intérieures..

Son gout depuis l'enfance pour les mots et la poésie l'a amené à l'écriture de contes. Tout naturellement, elle a eu envie de mettre en scène son travail et l'interpréter.

En plus de créations originales, elle réadapte des contes et légendes du monde et explore la mythologie.

Isabelle est totalement inspirée par la cause animale et plus largement par celle de notre mère la terre à protéger. C'est urgent, nous sommes dans l'urgence de l'aimer pour sauver la vie de milliards et milliards d'êtres vivants,...

Les animaux ont l'innocence que nous avons perdu lors de notre longue mutation . Nous sommes nous même des animaux vivant dans l'illusion d'être séparés de la nature alors que nous en faisons intimement parti. Nier cette évidence, c'est nier notre nature profonde et courir à notre perte.

 Protéger, aimer, contempler le peuple animal, c'est rendre grâce à la vie dans toute sa beauté et sa puissance.

Tous égaux, tous sensibles. Les mêmes droits pour tous les êtres vivants.

"Tant que les hommes massacreront les bêtes, ils s'entetueront . Ceux qui sèment le meurtre et la douleur ne peuvent récolter l'amour et la joie".

Pythagore 570-480 av JC

L'art au service de l'humain pour le rendre d'une sensibilité à fleur de peau...qu'il soit curieux des autres, du monde,

amoureux de la terre, de chaque règne, humain, animal, végétal, minéral.

L'art comme au premier jour, au coeur des societés, l'art vital, essentiel, notre évidence.

De l'art pour rendre grâce à la vie, pour toucher, palper, fouiller dans nos peurs, nos colères, nos rêves, l'art pour

nous interroger, nous bouleverser.

l'art qui visite nos parts d'ombre et de lumière, éveille nos sens, remue nos tripes, donne des frissons...

L'art qui crée, contrebalance nos tendances destructrices.

L'art qui ouvre les portes de la perception...

Et tout ça, dès l'enfance, puisque la page est encore blanche... que les petits soient à fleur de peau toujours,

qu'ils gardent le gout de l'emmerveillement dans la bouche, le transmettent, le cultivent et considérent chaque

parcelle de vie comme sacrée.

L'art par...

la danse pour retrouver la mémoire de notre animalité, pour nous sentir vivant...

Le chant pour vibrer à l'unisson

Le rythme pour faire battre le coeur plus fort, pour nous mettre en transe et qu'enfin on bascule du coté de l'invisible,

là où commence l'infini...

Le conte et la mythologie pour nous relier à la source des sources et pour imaginer notre avenir, ensemble, tous reliés:

fleur, arbre, louve, volcan, désert, femme, homme, enfant...

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now